:: Coupe de l’America
  :: Livre de bord: voiliers
  :: Livre de bord: bateaux à moteur
  :: LakeSide
 
  :: Lifestyle, technique, nature
  :: Beaufort
  ::

Des icebergs et… des fraises

  < retour

La côte occidentale du Groenland, ses fjords et ses icebergs ne peuvent être découverts qu’en bateau durant l’été. La nature fantastique et les habitants chaleureux de l’île, groupés en petites communautés et bourgs colorés, font d’un voyage sous le soleil de minuit une aventure unique.

 

Lorsqu’on arrive à Kangerlussuaq, on croit se retrouver sur une exoplanète: nous flottons entre des surfaces de glace infinies. Des points couleur turquoise brillent ici ou là: de la glace fondue, de l’eau. Nous descendons. On aperçoit maintenant sur des kilomètres des grottes et des ravines. Comme si un énorme ours polaire avait lacéré de ses griffes la plus grande calotte glacière du monde, qui recouvre l’île à 81%. La glace se défait ensuite pour se mêler à de la terre verte, des montagnes et des fjords. Nous atterrissons sur une ancienne base de l’armée américaine, qui est aujourd’hui un aéroport international. Un vent frais souffle, il fait 7 degrés, nous sommes au début juillet, par 67 degrés nord, un peu au-­dessus du cercle polaire, là où le navire d’expédition Fram nous attend.

 

Article en PDF: seaside_groenland_80_f.pdf (PDF, 1.87 MB)

< retour

 

 

 
«marina.ch» · Los media GmbH · Ralligweg 10 · 3012 Berne · Tél. 031 301 00 31 · Fax 031 301 00 47 · marina@marina-online.ch